Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.Fermer la popup

Ligne d'écoute01 43 67 00 00

Infos Traitements

La PrEP est toujours efficace lorsqu’elle est utilisée de façon intermittente

Le 31 juillet 2017

Une analyse des résultats d’une grande étude de prophylaxie pré-exposition (PrEP) a montré que la PrEP est toujours efficace contre le VIH lorsqu’elle est prise de façon intermittente.

Les résultats de l’étude Ipergay ont déjà montré que les hommes gays et les hommes qui avaient des rapports sexuels avec des hommes étaient moins susceptibles de contracter le VIH s’ils prenaient la PrEP.

L’étude a été conçue pour étudier la PrEP sur demande, c’est à dire l’utilisation du médicament lorsqu’une activité sexuelle est anticipée. Le traitement consiste à prendre une dose double de PrEP dans les 24 heures qui précèdent les rapports sexuels anticipés exposant les participants à des risques de VIH, suivi par une dose unique tous les jours pendant les deux jours qui suivent.

Toutefois de nombreux participants prenaient la PrEP si souvent qu’ils étaient pratiquement sous traitement continu.

Les chercheurs ont par conséquent examiné les risques d’infection chez les hommes qui prenaient le médicament de façon intermittente. Aucun des hommes qui prenaient la PrEP de cette façon n’ont contracté le VIH, et une analyse statistique fermée a suggéré que ce type d’utilisation était tout aussi efficace que la prise de PrEP sans interruption.

« Bien que le nombre de personnes-heures dans cette sous-étude soit relativement bas, nous espérons qu’elle aide à confirmer que la PrEP sur demande est efficace » a commenté un des chercheurs.

Sources : aidsmap.com

  • Partager sur
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Nos outils pratiques Nos outils pratiques