Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.Fermer la popup

Ligne d'écoute01 43 67 00 00

Bienvenue sur l'espace vieillissement

Cet espace est dédié aux personnes qui se reconnaissent comme seniors, séropositives au VIH, contaminées récemment ou depuis de longues années.

Pourquoi se vacciner contre la grippe quand on vit avec le VIH ?

Le VIH fragilise le système immunitaire et l’empêche de se défendre contre les microbes et les infections qui attaquent l’organisme au quotidien. Par conséquent, il est très important que les personnes qui vivent avec le VIH prennent certaines précautions afin de prévenir les maladies. Répétée chaque année, la vaccination contre la grippe en est une. Le Dr Antoine Chéret, infectiologue à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre, fait le point.

Témoignages

Didier

À la fin des années 1990, bien avant que je commence mon traitement antirétroviral, j’ai eu des condylomes à l’anus, on peut dire ‘à répétition’. On me les supprimait au laser, mais le mois d’après, ils étaient là ! Mon proctologue insistait pour que je revienne faire les examens de contrôle très régulièrement, et je suivais son conseil. Huit mois après le début de mon traitement antirétroviral, nous nous sommes rendu compte qu’il n’y avait pas de récidive. Le proctologue a alors espacé mes rendez-vous de contrôle. Mais peu à peu j’ai oublié, et ce n’est que lorsque j’ai entendu parler, à Actions Traitements, d’une augmentation des taux de cancers chez les hommes gays, séropositifs et seniors comme moi que j’ai repris un rendez-vous. Des années s’étaient écoulées. Mon proctologue a recommencé à me suivre et détecté des lésions d’un autre type. Il était vraiment préoccupé. Cette fois-ci il m’a opéré sous anesthésie générale. Il a fait analyser les lésions qui se sont révélées très oncogènes. Les contrôles ont repris. Aucune rechute ne se présente. Je suis confiant maintenant, mais c’est surtout parce que je n’oublie plus mes rendez-vous !

› tous les témoignages

Nos outils pratiques Nos outils pratiques