Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.Fermer la popup

Ligne d'écoute01 43 67 00 00

Bienvenue sur l'espace vieillissement

Cet espace est dédié aux personnes qui se reconnaissent comme seniors, séropositives au VIH, contaminées récemment ou depuis de longues années.

Gilles, administrateur et bénévole à Actions Traitements

Ici vous trouverez les réponses à toutes vos questions sur la vie au long cours avec le VIH. La vie avec les autres, le parcours de soin, le suivi médical, la qualité de vie... Autant de sujets parfois angoissants qu’il faut réussir à affronter pour préserver sa bonne santé et appréhender son avancée en âge de façon plus sereine.

Témoignages

Jean

Lorsque plusieurs bilans ont confirmé que mon cholestérol était trop élevé, j’ai eu un coup de blues. Moi qui fais attention à tout. J’avais arrêté de fumer, avec toutes les difficultés que l’on connaît. J’avais appris à manger de manière plus équilibrée (mon sommeil s’est amélioré depuis que j’ai allégé mes repas du soir). Je ne prenais plus d’antiprotéase.

Mon médecin m’a évidemment proposé un médicament contre le cholestérol, mais en voyant ma tête il a tout de suite suggéré autre chose : ‘Et si vous faisiez de l’exercice, deux fois par semaine pour commencer ?’ Sans conviction, je me suis mis au jogging, progressivement. Des petits parcours autour de chez moi, puis de plus longues distances. Comme pour l’arrêt du tabac, ça a été difficile, mais j’ai persévéré. Mon amie m’a aidé en décidant de courir elle aussi. De toute façon, c’était ça ou un médicament de plus. Huit mois plus tard, je n’avais plus de cholestérol ! Je n’en reviens toujours pas ! Je suis en meilleure forme qu’avant, et courir est un vrai plaisir !

› tous les témoignages

Nos outils pratiques Nos outils pratiques