Accueil du site » Revue de presse » Spiruline et VIH (Emed, 02 05 2005)

Spiruline et VIH (Emed, 02 05 2005)

publié le 2 mai 2005

La spiruline contient jusqu’à 70 % de protéines et d’acides aminés, de nombreuses vitamines et des minéraux(http: //flore99.free.fr/spiru.html). Un régime riche en protéines et vitamines permet aux malades de mieux résister aux maladies opportunistes. En Afrique du Sud, c’est le premier régime qui a été proposé aux malades. Une plante dont on utilise les feuilles riches en protéines et vitamines, le Sutherlandia est très utilisé. D’autres feuilles comme celles du Moringa oleifera qui pousse facilement au Sahel ont montré leur efficacité (Voir la lettre d’un chercheur Burkinabé qui a fabriqué un complément alimentaire à partir du Moringa). Quant aux extraits de luzerne qui du fait de leur composition est aussi utile dans la nutrition, je suis plus réservé, étant donné que c’est une ONG qui les distribue. L’Afrique possède, même dans les régions les plus déshéritées des feuilles riches en protéines comme :

Vigna inguiculata : le Niébé Adansonia digitata : Baobab Hibiscus sabdariffa : Karkadé Corchorus olitorius Vernonia amygdalina : Ndolé Basella alba Gnetum bucholzanium Ipomea aquatica Solanum nigrum Manihot esculenta : manioc Sutherlandia fructosus Moringa oleifera

Voici la lettre d’un chercheur Burkinabé qui a fabriqué un complément alimentaire à partir du Moringa :

Messieurs, Mesdames,

Nous sommes un groupe de chercheurs en pharmacopées traditionnelles, nous venons de mettre au point trois produits à base du Moringa oleifera en association avec d’autres plantes locales : Contre le VIH Sida (Laafi antiviral) ; Contre les calculs rénaux, biliaires et salivaires ; Contre le diabète.

Les premiers tests ont donné des résultats positifs sur les malades et nous souhaitons évoluer vers des tests à grandes échelles dans un premier temps sur l’immunodéficience. Les premiers tests sur le Sida nous ont permis de remonter un CD4 inférieur ou égal à 200à un CD4 supérieur ou égal à 800 ( le malade est remonté, les maladies opportunistes sont balayées ). Nous constatons également que les malades dont le CD4 était compris entre 200 et 300 avaient un plus grand taux de succès, cependant que ceux ayant un CD4 plus dégradé, nécessitait une plus grande association de produits locaux au Moringa oleifera. La deuxième phase de nos recherches consistera à tester le produit sur une cinquantaine De patients de tout sexe, d’âge compris entre 18 à 50 ans au plus pendant 6 Mois ; Ces tests nécessiteront une mobilisation de fond d’environ 7000 euros dont notre groupe de recherche ne dispose pas présentement Nous lançons donc un appel pressant aux bonnes volontés et ceux qui seront intéressés par notre recherche de nous aider à financer ces tests Nous comptons sur votre soutien pour faire évoluer les recherches sur la pandémie du Sida au Burkina Faso et par la suite les calculs rénaux, biliaires, salivaires et le diabète

Le coordonnateur d’Action Jean Marie Compaoré

Professeur Jean-Louis Pousset jlpousset@club-internet.f Pharmacognosie et Pharmacopée traditionnelle Muséum National d’Histoire Naturelle Tel : 0140793121 Fax : 0140793135


Envoyer un message : e-med@healthnet.org S’abonner : e-med-join@healthnet.org Se désabonner : e-med-leave@healthnet.org Aide : e-med-owner@healthnet.org Info : http://list.healthnet.org/mailman/l...

La spiruline contient jusqu’à 70% de protéines et d’acides aminés, de nombreuses vitamines et des minéraux(http: //flore99.free.fr/spiru.html). Un régime riche en protéines et vitamines permet aux malades de mieux résister aux maladies opportunistes. En Afrique du Sud, c’est le premier régime qui a été proposé aux malades. Une plante dont on utilise les feuilles riches en protéines et vitamines, le Sutherlandia est très utilisé. D’autres feuilles comme celles du Moringa oleifera qui pousse facilement au Sahel ont montré leur efficacité (Voir la lettre d’un chercheur Burkinabé qui a fabriqué un complément alimentaire à partir du Moringa). Quant aux extraits de luzerne qui du fait de leur composition est aussi utile dans la nutrition, je suis plus réservé, étant donné que c’est une ONG qui les distribue. L’Afrique possède, même dans les régions les plus déshéritées des feuilles riches en protéines comme :

Vigna inguiculata : le Niébé Adansonia digitata : Baobab Hibiscus sabdariffa : Karkadé Corchorus olitorius Vernonia amygdalina : Ndolé Basella alba Gnetum bucholzanium Ipomea aquatica Solanum nigrum Manihot esculenta : manioc Sutherlandia fructosus Moringa oleifera

Voici la lettre d’un chercheur Burkinabé qui a fabriqué un complément alimentaire à partir du Moringa :

Messieurs, Mesdames,

Nous sommes un groupe de chercheurs en pharmacopées traditionnelles, nous venons de mettre au point trois produits à base du Moringa oleifera en association avec d’autres plantes locales : Contre le VIH Sida (Laafi antiviral) ; Contre les calculs rénaux, biliaires et salivaires ; Contre le diabète.

Les premiers tests ont donné des résultats positifs sur les malades et nous souhaitons évoluer vers des tests à grandes échelles dans un premier temps sur l’immunodéficience. Les premiers tests sur le Sida nous ont permis de remonter un CD4 inférieur ou égal à 200à un CD4 supérieur ou égal à 800 ( le malade est remonté, les maladies opportunistes sont balayées ). Nous constatons également que les malades dont le CD4 était compris entre 200 et 300 avaient un plus grand taux de succès, cependant que ceux ayant un CD4 plus dégradé, nécessitait une plus grande association de produits locaux au Moringa oleifera. La deuxième phase de nos recherches consistera à tester le produit sur une cinquantaine De patients de tout sexe, d’âge compris entre 18 à 50 ans au plus pendant 6 Mois ; Ces tests nécessiteront une mobilisation de fond d’environ 7000 euros dont notre groupe de recherche ne dispose pas présentement Nous lançons donc un appel pressant aux bonnes volontés et ceux qui seront intéressés par notre recherche de nous aider à financer ces tests Nous comptons sur votre soutien pour faire évoluer les recherches sur la pandémie du Sida au Burkina Faso et par la suite les calculs rénaux, biliaires, salivaires et le diabète

Le coordonnateur d’Action Jean Marie Compaoré

Professeur Jean-Louis Pousset jlpousset@club-internet.f Pharmacognosie et Pharmacopée traditionnelle Muséum National d’Histoire Naturelle Tel : 0140793121 Fax : 0140793135