Général

Annette Ebsen Treebhoobun prend les rênes de PILS

Le 18 novembre 2020

Source : INSIDE NEWS

Annette Ebsen Treebhoobun prend ses fonctions comme Directrice exécutive de l’ONG Prévention Information Lutte contre le sida (PILS). En poste depuis le 19 octobre 2020, son arrivée chez PILS fait suite au départ de Nicolas Ritter. Le directeur sortant est désormais à la vice-présidence du conseil d’administration de PILS. Son départ avait été annoncé lors de l’assemblée annuelle le 2 juillet 2020.

Annette Ebsen Treebhoobun n’est pas une inconnue dans la lutte contre le VIH/sida à Maurice. Elle a déjà travaillé aux côtés de PILS pendant quatre ans et auprès du National AIDS Secretariat en tant que consultante. Détentrice d’une maîtrise en économie et administration sociale, Annette Ebsen Treebhoobun compte une vaste expérience dans la gestion et en tant que professeure universitaire. Ses expériences en management et ses connaissances de la lutte sont parfaitement adaptées à son rôle de directrice exécutive de PILS. De plus, nous sommes convaincus que son esprit d’innovation fera progresser notre réponse contre les épidémies. « Je suis très enthousiasmée de rejoindre la lutte contre le VIH et honorée de suivre les pas de Nicolas. Je me réjouis de rejoindre l’équipe de PILS, qui a déjà une grande expérience de la lutte contre le VIH, l’hépatite C et les infections sexuellement transmissibles, et de contribuer avec elle à accélérer notre riposte contre les épidémies de VIH et d’hépatite C et les infections sexuellement transmissibles. »

Annette Ebsen Treebhoobun occupera aussi la fonction de coordinatrice de la Plateforme Océan Indien de Coalition PLUS, réseau international dont PILS est membre.

Après 13 ans à la barre de PILS, Nicolas Ritter quitte la direction de PILS avec un sentiment de satisfaction, même s’il reste encore du travail à abattre. « Je suis fier aujourd’hui de laisser la direction entre les mains d’Annette. PILS a grandi et est désormais un acteur clé dans la réponse nationale contre le VIH, que ce soit sur le plan des programmes, de la collaboration régionale ou internationale. Ce travail a pu être accompli avec des gens remarquables. Cependant, je suis conscient que nous pouvons et devons avoir encore plus d’impact sur ce virus et sur les personnes qui vivent avec. »

  • Partager sur
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Nos outils pratiques Nos outils pratiques