Comment utiliser la réglette ?

Cette réglette présente les médicaments les plus couramment prescrits dans les champs thérapeutiques suivants : douleur ; maladies infectieuses ; endocrinologie et diabète ; hypertension et pathologies cardiovasculaires ; pneumologie ; gynécologie (dont contraception) et urologie ; psychiatrie et neurologie (dont épilepsie) ; gastroentérologie… Les médicaments anti-cancéreux et immuno-modulateurs ne sont pas intégrés à ces tables.

La réglette comporte des molécules pour lesquelles il existe un risque d’interaction avec au moins un ARV. Pour les interactions avec les combinaisons d’ARV : si les interactions varient avec les différents molécules de la combinaison, c’est le degré d’interaction le plus fort qui a été retenu.

Cet outil a été créé en 1998, puis régulièrement revu. La dernière actualisation date d’octobre 2014. Celle-ci a été coordonnée par notre équipe rédactionnelle et l’actualisation du contenu des tables a été réalisée par des experts scientifiques (pharmaciens). Les sources utilisées pour élaborer et actualiser ces tables sont en premier lieu le site d’interactions de l’université de Liverpool (http://www.hiv-druginteractions.org/Interactions.aspx), ainsi que logiciel d’interactions médicamenteuses du COREVIH Aquitaine (http://etudes.isped.u-bordeaux2.fr/interaction-antiretroviraux/Accueil.aspx) et la base de données pharmaceutiques Thériaque (www.theriaque.org). Le « Guide des interactions médicamenteuses », édition 2014, de la revue Prescrire a également été utilisé pour confirmation ou compléments d’informations.

Les noms commerciaux retenus dans la réglette, issus de la base de données du Vidal (evidal.fr), correspondent aux spécialités qui, en pratique, sont les plus délivrées en officine.

  • Partager sur
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

Nos outils pratiques Nos outils pratiques