prévention VIH sida

Les réseaux comme nouvelle force de frappe pour la campagne de prévention estivale VIH/SIDA

PARTAGER SUR :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Source : France 3 Corse

Depuis le 5 juillet, l’association de lutte contre le SIDA a commencé sa campagne de prévention estivale. Cette année, Aiutu Corsu l’a réalisé sur internet avec pour objectif : cibler la jeunesse qui méconnaît encore trop la maladie. En France, près de 6 000 contaminations sont détectées chaque année. • 

« Quand on s’aime, on se protège ». C’est le slogan de prévention affiché par Aiutu corsu. Comme chaque année, l’association de lutte contre le SIDA, a déployé depuis le mois de juillet sa campagne estivale à travers toute la Corse.

Cibler les jeunes

Depuis plusieurs années, les élèves du lycée professionnel de Finosello à Ajaccio participent à un concours de réalisation d’affiche. Pour leurs travaux, les élèves se sont inspirés de l’artiste Arthur Aeschbacher pour créer une affiche avec un visuel simple et percutant.

Grâce à ce concours, l’objectif est double. D’abord enrichir le travail de prévention réalisé auprès des jeunes toute l’année. « Il y a un manque d’interaction cruel avec les 15/25 ans. C’est aussi un public qui n’a plus peur du SIDA», s’inquiète Xavier Renucci, responsable de prévention chez Aiutu Corsu.

Alors c’est notamment chez les jeunes que l’association souhaite sensibiliser grâce à sa campagne. Pour ce faire, l’arme est simple: une campagne créée par des lycéens à destination des moins de 25 ans. « L’idée est de leur permettre de se saisir de cette campagne pour qu’ils puissent y apporter leur vision, ajoute Xavier Renucci. En communiquant avec leurs propres codes, on espère pouvoir mieux les atteindre. ».

Communiquer d’une nouvelle façon

Chaque année, l’association affiche sa prévention sur les différents points clé de l’île. Abris bus, panneaux d’affichages publics ou publicitaires. Mais cette fois-ci, quid de ces moyens de communication traditionnels et situation épidémique oblige, l’association n’a pas eu la possibilité de réaliser autant de prévention que souhaitée, notamment dans les collèges et lycées.

Pour s’adapter, il a fallu innover et réaliser une campagne numérique et moderne. « Nous avons décidé de s’implanter beaucoup plus sur internet et les réseaux sociaux. Puisque nous voulons intéresser les jeunes, il faut aller les chercher où ils sont », explique Xavier Renucci. Alors la campagne estivale se numérise sur Facebook et Instagram. « Et on est plutôt content ! On a touché plus de 220 000 personnes sur ces réseaux ! », se félicite le responsable prévention de Aiutu Corsu.

D’autant plus satisfaisant que les autres actions de sensibilisations de terrain ne sont pas au rendez-vous. Avec la nouvelle montée de l’épidémie, il est difficile d’organiser des événements et actions pour aller à la rencontre du public.

« Le VIH/SIDA existe toujours. »

38 millions. C’est le nombre de personnes qui vivent avec le virus du VIH dans le monde. Alors pour prévenir des contaminations, Aiutu Corsu met un point d’honneur à continuer les actions de prévention. Alerter et lutter contre les idées reçues notamment chez les jeunes.

Pour le responsable de la prévention chez Aiutu Corsu, il est important de rappeler en permanence que « le VIH/SIDA existe toujours ». En France, près de 6 000 contaminations sont détectées chaque année.

PARTAGER SUR :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin