VIH : les parents jouent un rôle important dans la prévention

PARTAGER SUR :

Source : pourquoidocteur.fr

La communication par les parents est une méthode efficace pour réduire le risque d’infection par le VIH, chez les jeunes hommes, homosexuels ou bisexuels. 

Les jeunes hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes sont exposés à un risque élevé de contamination par le virus du sida. En 2020, ils représentaient 43 % des personnes ayant découvert leur séropositivité. La prévention passe par les associations, le milieu scolaire, les professionnels de santé, mais aussi par la famille. Selon une récente étude parue dans AIDS and Behavior, les parents peuvent apprendre à communiquer avec leurs fils, homosexuels ou bisexuels, au sujet des rapports sexuels protégés, pour mieux les sensibiliser aux risques d’une infection par le VIH. 

Une expérience sur la communication sur le VIH réalisée avec des parents d’enfants homosexuels 

« Des études montrent que lorsque les parents ont des conversations plus fréquentes et de meilleure qualité sur les préservatifs et le VIH avec leurs fils, les jeunes homosexuels ou bisexuels sont moins susceptibles de s’engager dans des comportements sexuels qui peuvent les exposer au risque de contracter le VIH », rappelle l’un des auteurs de l’étude, David Huebner.

Pour le prouver, le chercheur et ses collègues ont recruté 61 parents dont les fils étaient âgés de 14 à 22 ans. Tous avaient fait leur coming-out. Deux groupes ont été créés parmi les parents participants : le premier était un groupe de contrôle, les participants ont visionné un film de 35 min. Celui-ci avait pour objectif d’inciter les parents à accepter leurs enfants, quelle que soit leur orientation sexuelle.

Dans le second groupe, les parents étaient inscrits à un programme en ligne, Parents and Adolescents Talking about Healthy Sexuality (PATHS). Il comprenait des vidéos et des tutoriels pour les parents pour améliorer leur communication avec leur enfant, afin de l’aider à prendre soin de sa santé sexuelle. Les parents de ce groupe avaient une liste de choses à faire, et ils étaient libres de choisir différentes mesures pour améliorer leurs interactions avec leurs fils au sujet de la santé sexuelle. Par exemple, ils ont reçu une fiche d’information sexuelle sur le risque de VIH et ils pouvaient soit l’envoyer à leurs fils sans commentaire ou bien ils pouvaient s’asseoir et l’étudier ensemble. Les parents devaient aussi montrer à leurs fils comment utiliser un préservatif, soit en leur envoyant un lien vidéo soit en leur montrant avec une banane. Enfin, ils devaient transmettre les informations concernant le dépistage. 

Les parents, une « ressource inexploitée » de prévention autour du VIH

Article à lire sur pourquoidocteur.fr

PARTAGER SUR :